Ma passion, les distilleries écossaises

Ma passion, les distilleries écossaises

Les Western Highlands

 

Carte Western Highlands.jpg

 

 Mais où se situe la région Western Highlands en Ecosse ? 

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/761430/artfichier_761430_3359011_201401253158354.jpg

 


 

Cette région sauvage au relief montagneux et au littoral accidenté balayé par les vents venant de l'Atlantique n'était pas vraiment propice à la distillation. Seules trois distilleries demeurent en activité dans la partie Nord et deux dans le Sud bien qu'une quatrième micro-distillerie existe mais quasiment inconnu du public, la distillerie Loch Ewe.

 

Scone palace 0002.jpg
Perth : Le Scone palace, un des sites les plus sacrés d'Ecosse

 


Les distilleries sont celles de :

 

  • Ben Nevis

La distillerie Ben Nevis doit son nom à la plus haute montagne du Royaume-Uni, au nord de Fort William. Fondée en 1825 par John MacDonald, c'est une des plus vieille distillerie d'Écosse et une attraction populaire de Fort William. Ben Nevis fut la première distillerie à produire à la fois du whisky de malt et du whisky de grain. L'eau utilisée pour le whisky vient de Allt a' Mhuilinn coulant sur la face nord du Ben Nevis.

 

 


 

  • Glenlochy (démolie)

La distillerie Glenlochy fut créée en 1898 par David McAndies, qui dirigeait la société Glenlochy Fort William Distillery Co. La production de whisky démarra 3 ans plus tard, en 1901. La distillerie connut des temps assez difficiles, et une première fermeture allait avoir lieu dès 1919. Cependant, 6 ans plus tard en 1925, Fort William fêtait la réouverture de Glenlochy. Mais la fête fut de courte durée puisque dès l’année suivante en 1926, la distillerie fut à nouveau fermée pour une dizaine d’années. En 1937 par Train & McIntyre racheta la distillerie et la production reprit dès 1938 et elle fait partie désormais du groupe Associated Scottish Distilleries. En 1953, DCL (qui allait devenir Diageo bien plus tard) achète Train & MaIntyre à un groupe américain (National distillers) et transfère Glenlochy vers Scottish Malt Distillers (SMD). La production allait continuer jusqu’en 1983, date de sa fermeture définitive, comme tant de distilleries à la même époque. SMD demande l’autorisation de démolir la distillerie en 1986, mais cette permission lui fut refusée parce que la distillerie était considérée comme monument historique. Les bâtiments furent vendus en 1992 à un groupe hôtelier, West Coast Inns Ltd qui finit par obtenir la permission de démolir la distillerie, à l’exception cependant du four (kiln) et des toits en pagode qui font partie du patrimoine historique de l’Ecosse.
A part quelques embouteillages (de plus en plus rares) chez des indépendants (Gordon & MacPhail, Duncan Taylor) et une édition dans la collection Rare Malts, le whisky de cette distillerie est très difficile à trouver.

 


 

  • Oban

Oban est une distillerie portant le nom de la ville l'hébergeant, sur la côte ouest écossaise. Cette distillerie est une des plus petites d'Ecosse. Elle appartient au groupe Diageo, tout comme les distilleries Talisker (Ile de Skye) ou Dalwhinnie (Central Highlands).

La distillerie a été fondée en 1794 par les frères Stevenson. La ville d'Oban s'est construite par la suite, autour de la distillerie. En 1866, la distillerie passe dans les mains de Peter Cumstie qui la revend en 1883 à Walter Higgin. Ce dernier veut la moderniser et décide entre autres de creuser la roche afin d'y bâtir un nouveau chai. Les travaux doivent être arrêtés à la suite d'une découverte archéologique, mettant au jour des restes humains datant de 4500 ans avant J.-C. qui sont depuis exposés au National Museum of Antiquities d'Edinburgh. La distillerie est rachetée par Alexander Edward, propriétaire d'Aultmore, pour former le groupe Oban and Aultmore-Glenlivet Distilleries Ltd. Le groupe Dewar's en devient propriétaire en 1923. En 1930, le groupe Dewar's fut repris par SMD qui fait actuellement partie de UDV (Diageo), l'actuel propriétaire. Oban resta en sommeil de 1931 à 1937, durant la Seconde Guerre mondiale, puis de 1969 à 1972.

 

 


 

  • Glengoyne

Glengoyne (vallée des oies sauvages) est une distillerie fondée en 1831 à Dumgoyne au nord de Glasgow. Glengoyne est la seule distillerie des Highlands à produire un whisky dont la maturation se déroule dans les Lowlands. Située sur la ligne de partage entre Highlands et Lowlands, les alambics de la distillerie sont bel et bien dans les Highlands mais les aires de stockage pour la maturation sont situées à quelque distance de ceux-ci, dans les Lowlands.

Etablie à l'origine sous le nom de Burnfoot Distillery (ou Burnfoot of Dumgoyne), puis Glen Guin Distillery alors qu'elle venait de devenir la propriété de Lang Brothers, elle fut rebaptisée Glengoyne Distillery en 1905.

Dès 1910 la distillerie cessa d'utiliser ses propres surfaces de maltage à cause d'un cruel manque de place.
En 1966, elle fut reconstruite et modernisée. La distillerie qui appartenait à la société Lang Brothers depuis 1876, est passé sous le contrôle du groupe Edrington dans les années 1960.
En 2003, la société Lang Brothers a été rachetée par Ian McLeod, embouteilleur de renommée. Elle est situé sur la route A81 juste avant la jonction avec la route A875.

 

 


La distillerie Glengoyne et ses alambics

 

 

Glengoyne reste la seule distillerie, avec Macallan, à utiliser l'orge Promesse dorée, de faible rendement, mais de meilleure qualité. L'approvisionnement en eau de la distillerie vient de la rivière Glengoyne qui coule de la colline Dumgoyne voisine dans les terres de la distillerie avant de se jeter dans le Loch Lomond.

 

 Contrairement à beaucoup d'autres distilleries, Glengoyne utilise l'air chaud pour sécher le malt au lieu de la fumée de tourbe. L'apparence claire et brillante, ainsi que la saveur caractéristique des single malts de Glengoyne sont attribuées à l'absence de fumée de tourbe. Les publicités de Glengoyne exploitent cette particularité, qui garantirait un "goût authentique de whisky de malt non gâté par la fumée de tourbe. Le séchage de malt sans fumée de tourbe a cependant amené certains à situer le whisky de Glengoyne comme étant plus proche d'un whisky des Lowlands que des Highlands.

Environ 20% de la production est vendue sous forme de single malt, le reste étant destiné aux blends de Lang Supreme et Lang Select.

 

Le domaine de Glengoyne

 


 

  • Loch Ewe 

M.John Clotworthy, Le propriétaire du Drumchorck Lodge hotel qui propose quand même plus de 700 whiskies et bourbons différents est situé dans le village d’Aultbea. Ceet écossais a une autre particularité, il est le seul propriétaire légale d'une micro-distillerie, installée dans son garage. Il produit de très faible quantité de whisky (5 litres par opération ) en raison d'un petit alambic, qu’il fait vieillir que très peu de temps dans des fûts de faible taille.

 

 


 

  • Loch Lomond

Loch Lomond est une distillerie de whiskies située à Alexandria dans le West Dunbartonshire tout près du Loch Lomond.

Fondée en 1965 dans une ancienne teinturerie, cette distillerie a repris le nom de son prédécesseur qui se situait de l'autre côté du loch, à Arrochar et qui ferma en 1817. Fermée elle-même en 1984, elle ne dut sa survie qu'à l'action d'un embouteilleur indépendant de la région, l'entreprise Glen Catrine Bonded Warehouse Company Ltd., qui la racheta en 1985 pour accroître sa capacité de production.

 

 

Cette distillerie a la particularité, unique en Écosse, de produire à la fois du whisky de grain et du whisky de malt sur le même site. La distillerie produit son single malt sous différents noms. Elle fabrique également d'autres malts qui demeurent peu connus, n'étant pas habituellement embouteillés en single : Loch Lomond HP, Craiglodge, Croftengea, Glen Douglas et Inchmoan, ainsi que différents mélanges entièrement issus de ses propres alambics.

 

Loch Lomond 03.jpg

 

Ce whisky est beaucoup plus connu par les tintinophiles que par les amateurs de cet alcool, car il est celui que boit le capitaine Haddock tout au long des bandes dessinées de Tintin. Cependant, même si la distillerie s'en réclame auxxie siècle, il n'existait pas lors de sa première apparition dans les albums d'Hergé, puisqu'elle n'a ouvert qu'en 1965.

 

 

 

 

Loch Lomond 04.jpg
Ne cherchez pas ce wagon Tintin dans la cour ou aux abords de la distillerie Loch Lomond, vous ne  le trouverez pas...

 


 



14/01/2014
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres