Ma passion, les distilleries écossaises

Ma passion, les distilleries écossaises

Les Lowlands

 

Carte Lowlands.jpg

 

Mais où se situe la région Lowlands en Ecosse ? 

 

https://static.blog4ever.com/2014/01/761430/artfichier_761430_3359011_201401253158354.jpg

 

 construction (1).gif

 


La région des Lowlands qui ne compte plus que trois distilleries en activité fut jadis la plus grande productrice de whisky. La proximité de l'Angleterre lui offrant de grands débouchés, cette région fut le berceau de l'industrie du whisky.

 

Castlle Edinburgh.jpg
Edimbourg : The Edinburgh castlle 

 


Les distilleries sont celles de :

 

  • Ayrshire (Ladyburn Démolie)

 


 

  • Auchentoshan

 

 

 

 


 

  • Bladnoch

 

 


 

  • Daftmill 

La distillerie de Daftmill située près de Cupar, dans le comté de Fife, est une des plus récentes distilleries de whisky écossaises. Fondée en 2005 par la famille Cuthbert, des agriculteurs qui cultivent de l'orge pour maltage, elle n'a pas encore commercialisé son single malt.

Agriculteurs depuis six générations, les Cuthbert se sont lancés dans la production de whisky en convertissant, en 2003, un moulin à eau datant de l'époque napoléonienne (probablement 1891) en une petite distillerie. La distillerie adopta le nom du moulin, le « moulin fou » en anglais, du nom du ruisseau à proximité qui semble, en raison de la topographie locale, remonter la pente. La licence de distillateur fut accordée en 2005, et la distillation commença le 16 décembre de cette même année.

Les alambics, fabriqués par Forsyth's à Rothes, sont de petite taille : le wash still fait environ 3 000 litres et le spirit still est de 2 000 litres. Les deux washbacks, en inox pour résister à la saisonnalité de la production, ont une capacité de7 300 litres.

Si cette double distillation est typique des whiskys des Highlands et que le matériel est originaire du Speyside, il n'en reste pas moins que la distillerie se situe bien dans les Lowlands.

Un puits artésien fournit l'eau et l'orge est cultivée par la famille elle-même. La maturation est effectuée dans des fûts de bourbon originaires de la distillerie américaine de Heavenhill, dans le Kentucky. Quelques fûts de Xérès sont également utilisés.

Les premières distillations ont eu lieu en décembre 2005 ; mais les producteurs ne voulant pas prendre le risque de commencer avec un whisky immature, ceux-ci estiment avoir besoin d'au moins 5 à 8 ans avant de commercialiser leur production, mais commercialiser des whiskys de 10 ans d'âge reste l'objectif annoncé.

 


 

  • Glenkinchie

 

 


 

 

  • Glen Flager (Distillé par Killyloch)

 

 


 

  • Inverleven (Démolie)

Cette distillerie fut crée en 1938 par Hiram Walker, peu de temps après que celui-ci fera l'acquisition de Ballantine (en1936). La production de single malt a été arrêtée en 1991. La distillerie Inverlen faisait partie du complexe de distilleries de whisky de grain de Dumbarton. Plusieurs distilleries ont cohabité sur ce site : Dumbarton, Inverleven et Lomond. Toutes ces distilleries sont fermées à ce jour. Ce qui reste de cette distillerie se trouve dans la ville écossaise de Dumbarton au 3 High Street. Elle produisait du whisky de grain. L'eau nécessaire à la production de Dumbarton provenait du Loch Lomond. La distillation s'effectuait dans un "coffey still". Le whisky de grain de Dumbarton était destiné à l'élaboration de blends qui faisait partie des principaux fournisseurs de Ballantine’s.

Hiram Walker céda ses distilleries à Allied Distillers qui devint par la suite Allied Domecq. Au rachat de cette dernière, Inverleven tomba dans l'escarcelle de Pernod Ricard qui arrêta la production en 2002. La distillerie sera fermée, sans espoir de réouverture. Les installations sont archaïques et sans beaucoup de possibilités de modifier la structure existante. Une parties des bâtiments furent démolis en 2005 où il ne reste plus que cette immense tour rouge qui devrait être détruite en 2017 pour y créer une résidence de 150 logements

A savoir qu’une partie de la distillerie Inverleven a été démonté pour l’emmener sur l’île d’Islay pour la construction de la distillerie Port Charlotte. Ce fut donc sur l’idée de Jim McEwan que Duncan McGillivray a mis une équipe de dix hommes à cet ouvrage pour ramener le tout en barge jusqu’à Islay.

 

 

Inverleven 01.jpg

La distillerie Inverleven, du moins ce qui en reste...

 


 

 

  • Killyloch (fermée)

 

  • Kinclaith (Démolie)

 

  • Ladyburn (Démolie)

 

 


 

  • Littlemill (Démolie)

On ne connaît pas l'année de son premier distillat qui reste donc incertain mais en 1772, Des bâtiments ont été construites et depuis cette année, la distillerie Littlemill a prétendu être son année de création et donc de prétendre d’être la plus ancienne distillerie en Ecosse.

 La distillerie a changé de propriétaire avec Matthew Clark & Co en 1817.  Après l'adoption de la Loi de 1823 sur les douanes et les taxes, qui autorisait la distillation du whisky à des frais de licence beaucoup plus bas, Jane Macgregor devint le nouveau propriétaire de Littlemill. Vers 1840, Hector Henderson, actionnaire de la distillerie de Campbelltown (1837), fonde la distillerie Caol Ila. La distillerie a été reconstruite et développée en 1875 par Hay, qui était alors le propriétaire.

 Littlemill a fermé en 1929 jusqu'à ce qu'il ait été acheté et rouvert par Duncan Thomas en 1931.

 En 1971, la distillerie a changé de main avec Barton Distilling, qui avait été actionnaire depuis 1959. En 1984, la distillerie Littlemill ferme à nouveau. Elle réouvre en 1989 ou elle produisit de nouveau pendant cinq ans après avoir été modernisée puis referme encore en 1994 suite à faillite. Elle est vendu à Loch Lomond Distillery qui fera son démantèlement en 1997. Fin tragique pour Lilltlemill car les restes de la distillerie seront détruits le 4 septembre 2004 dans un incendie (volontaire probablement). Une résidence avec appartements de luxe est maintenant en lieu et place de cette distillerie.

 La distillerie produisait trois sortes de whisky avec une variété fortement tourbée sous le nom de « Dumbuck », un whisky plein corsé nommé « Dunglas » et un whisky léger sous son propre nom "Littlemill". Les deux whiskies « Dumbuck » et « Dunglas » ont été abandonnées en 1972, les bouteilles sont devenues une vraie rareté...

 

 

 

 


 

 

  • Linlithgow (fermée)

La distillerie Linlithgow et la distillerie St Magdalene sont en réalité une seule et même distillerie avec un nom différent en fonction de l'époque et de l'histoire de la distillerie. Pour plus d'information, voir les informations ci-dessous sur la distillerie St Magdalene. A ce jour, elle a été transformée en immeuble à appartements de standing que vous trouverez au 10 Back Station Rd à Linlithgow. Heureusement son caractère extérieur a été parfaitement conservé. Les toits en pagode sont toujours visibles à l’heure actuelle et le lieu est classé comme monuments historiques.

 

Linlithgow 01.jpg

 

 


 

 

  • North British

 

 


 

 

  • Rosebank (Démolie)

La distillerie Rosebank en sommeil depuis 1993 se situe sur les rives du canal Forth-Clyde près de la ville de Falkirk. Elle était localisée à Camelon, d’où le nom de cette ancienne malterie, sur les rives du canal entre le Forth and la Clyde canal, entre Edimbourg et Glasgow, plus précisément à l’angle des rues Glenfuir street, the maltings et Camelon road qui est la route A803.

Les origines de la distillerie restent floues. D'après certains expert dont en Scotch Michael Jackson, elles remonteraient jusqu'aux années 1790, voire 1773 pour d’autres. Les activités de la distillerie deviennent plus précises dans les années 1840, sous la direction de James Rankine. Des bâtiments datant de 1850 et 1860 sont encore visibles.

L'entreprise Rosebank Distillery Ltd fut créée en 1894, et en 1914, elle fit partie des distilleries qui fusionnèrent pour former Scottish Malt Distillers, avant que cette dernière fasse partie du groupe DCL (Distillers Company Limited, qui intégrera enfin le groupe Diageo).

Bien que Rosebank avait pu être considéré comme le meilleur single malt des Lowlands par certains spécialistes, la distillerie fut fermée en 1993. Les installations furent revendues au British Waterways Board en 2002, pour une reconversion du site.

En 2006, on pouvait remarquer que certaines parties de la distillerie avaient été démantelées pour faire place à un programme de construction immobilière, et que les entrepôts avaient été aménagés en un restaurant de Beefeater.

La distillerie de Rosebank utilisait la traditionnelle triple distillation des Lowlands pour l'élaboration de son whisky, alors que la double distillation caractérise la plupart des whisky d'Écosse. Le whisky Rosebank était encore récemment disponible en version brut de fût dans la gamme des « Rare Malts ». Les embouteilleurs indépendants en proposent de nombreuses versions.

 

 

 

 


 

 

  • Saint Magdelene (Démolie)

Le lieu de la distillerie St Magdalene était au départ une colonie de lépreux puis plus tard un couvent et un hôpital à différents moments entre le 12ème siècle et sa création au 18ème siècle. Le nom de cette distillerie vient du nom de l'hôpital « St Magdalene's Hospital », La distillerie elle-même, située à Linlithgow en 1798 (et peut-être dès 1765) mais elle n’a toujours pas porté le nom de St Magdalene distillery. Elle a porté aussi le nom de « Linlithgow distillery » au cours de son histoire, nom de la ville actuelle où elle était située car avant, elle était initialement dans la ville de Bonnytoun. Elle a ensuite été déménagée sur le lieu actuel de St-Madgalene en 1834, pour être près du Canal d'Union qui permettait de transporter facilement le whisky.

La distillerie a appartenu à la famille Dawson, dont Adam Dawson qui était le fils d'un éleveur de moutons de Kippendavie près de Dunblane. Adam Dawson fut l’un des premiers détenteurs d’une licence permettant de distiller du whisky légalement.

En 1912, la distillerie fut rachetée par Distiller Company Ltd (DCL) puis 2 ans, elle fera partie plus tard de Scottish Malt Distillers Ltd  après fusionnement avec Guiness. En 1927, elle a été rénovée puis mise en sommeil et hélas elle a du fermer définitivement ses portes en 1983.

Après cette fermeture, la distillerie a été transformée en immeuble à appartements de standing que vous trouverez au 10 Back Station Rd à Linlithgow. Heureusement son caractère extérieur a été parfaitement conservé. Les toits en pagode sont toujours visibles à l’heure actuelle et le lieu est classé comme monuments historiques.

 

 

 





23/11/2014
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres